Derniers articles
  • Home
  • Ateliers
  • PRISP/Transparence : La Société Civile autoévalue sa contribution au processus de l’ITIE en République du Congo

PRISP/Transparence : La Société Civile autoévalue sa contribution au processus de l’ITIE en République du Congo

Par du 24 juin 2022 0 910 Views

Dans le cadre de la préparation de la troisième validation de la République du Congo à l’initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), les acteurs de la société civile mettant en œuvre cette initiative ont tenu le jeudi 23 juin 2022, à Brazzaville, sous la présidence du Christian MOUNZEO, vice-président du comité national de l’ITIE, une réunion de concertation pour autoévaluer leur participation au processus.

Prenant la parole au nom du coordonnateur du projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP), ASSEN Clovin Bozire, responsable suivi évaluation a réaffirmé l’appui de la Banque mondiale à travers ce projet dans l’accompagnement du processus de la mise en œuvre de l’ITIE au Congo.  «Le Prisp appui le Congo en vue de parfaire son processus de transparence et de disposer les conditions nécessaires  pour plus de transparence dans les industries extractives. Il y a la disponibilité et des ressources pour que la mise en œuvre des activités de l’ITIE dont les OSC sont bénéficiaires puissent se réaliser », a-t-il indiqué.

Ouvrant les travaux, Christian MOUNZEO, vice-président du comité national de l’ITIE Congo a remercié le Prisp pou son soutien aux activités de l’ITIE avant de souligner que la troisième validation est cruciale car elle décidera du maintien ou de la suspension du Congo. Il a exhorté les représentants de la société civile à plus d’ardeur et d’engagement pour la réussite des travaux et de la validation du Congo.

 Ces échanges appuyés par un questionnaire de consultation de la participation de la société civile ont porté sur leur engagement dans le processus ITIE Congo, la présentation du formulaire engagement de la partie prenante société civile dans le processus ITIE, l’examen de l’état de cet engagement et le remplissage du formulaire lors des travaux, sont autant des points abordés. Cette auto-évaluation est une étape déterminante en ce qu’elle constitue une phase préparatoire pour l’évaluation prévue en juillet 2022.

Photo de famille

La société civile en tant que membre du groupe multipartite à collecter les informations à propos de sa participation au processus ITIE et a procédé à la mise à jour de son formulaire. Les représentants de la société civile membre du comité national ITIE sont fortement impliqués dans le processus ITIE en République du Congo et ont constaté des avancées significatives dans l’exercice de leurs activités liées à la mise en œuvre du processus ITIE ceci, à travers, la liberté d’expression lors des débats et des communications, la participation aux réunions du comité nationale sur les travaux de l’ITIE et le suivi du processus.

Devenu pays conforme à l’ITIE en 2013, le Congo devra réaffirmer ce statut lors de la validation de juillet 2022. Et, tout dépend des contributions sur les progrès réalisés dans l’exécutions des mesures correctives attendues du processus ITIE et de la décision du secrétariat international dans le suivi de la gestion des revenus issus des industries extractives e forestières.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.