Derniers articles
  • Home
  • Articles
  • PRISP/MFPRETSS – LA FONCTION PUBLIQUE FACE AU DÉFIS DU CHANGEMENT

PRISP/MFPRETSS – LA FONCTION PUBLIQUE FACE AU DÉFIS DU CHANGEMENT

Par du 13 décembre 2020 0 463 Views

Déterminé à accompagner la modernisation de l’administration publique en République du Congo grâce au financement de la Banque mondiale, le projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP) a organisé du 08 au 12 décembre 2020, un atelier de formation sur le mangement du changement à l’attention des cadres et agents du ministère en charge de la fonction publique.

Ouvert par Paul Nicolas GOMES OLAMBA, conseiller administratif et juridique du Vice-Premier Ministre en charge de la fonction publique, l’atelier de formation en management de changement s’inscrit dans le cadre de la revue du cadre légal et organisationnel de ce ministère et visait à renforcer les capacités des agents en vue d’une meilleure gestion des ressources humaines de l’Etat.

Cette formation est une occasion pour les participants de tirer profit des enseignements partagés en lien avec les changements et innovations intervenus depuis quelques années dans la pratique de ce département ministériel.

Animé par le chef de mission du cabinet Global Challenge Corporation (GCC), Koffi Marius NDRI, cette formation appuyée par le PRISP a permis d’identifier les innovations apportées par le nouveau dispositif juridique de la fonction publique afin de bâtir la stratégie de communication. Un rendez-vous du donner et du savoir au cours duquel le représentant du Directeur de cabinet du ministre Vice-premier ministre a invité les participants à « S’approprier les différents enseignements afin de mieux conduire le changement prévu par le nouveau cadre légal et règlementaire de la fonction publique ».

La formation s’est focalisée sur deux (2) principales thématiques suivies des remarques et suggestions. Il s’agit du « Concept du changement dans l’administration et de la pratique du management du changement en lien avec la revue du cadre légal et réglementaire de la fonction publique », souligne le compte rendu de l’atelier.

Ces thématiques développées après l’examen minutieux des innovations contenues dans l’avant-projet du statut général de la fonction publique ont permis aux participants d’aborder des points liés aux fondements du changement dans l’administration, la réceptivité et les facteurs du changement, pour la première thématique tandis que la seconde s’est quant à elle appuyée sur le pilotage du changement et les outils de gestion du changement.

A l’issue de la formation, les participants ont formulé des recommandations visant l’amélioration du nouvel avant-projet du statut général de la fonction publique en tenant compte des remarques faites sur le document. Il s’agit , entre autre de Bâtir une stratégie de communication du nouveau cadre juridique de la fonction publique basé sur les principales innovations apportées par le nouvel avant-projet du statut général de la fonction publique ;d’impliquer les autres départements ministériels dans les différentes phases d’élaboration, de vulgarisation, d’appropriation et de mise en œuvre du nouveau dispositif juridique de la fonction publique; mettre en place le comité de pilotage chargé de  faire aboutir le changement induit par le nouveau cadre juridique de la fonction publique ».

Une vue des participants (crédit Rcom Prisp)

Une invite a été lancée aux cadres et agents du ministère en charge de la fonction publique de capitaliser les acquis de cette formation afin de mieux conduire le changement prévu par le nouveau dispositif juridique de la fonction publique.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *