Derniers articles
  • Home
  • Articles
  • PRISP/Finances Publiques : LE CONGO LANCE SON EVALUATION PEFA 2022

PRISP/Finances Publiques : LE CONGO LANCE SON EVALUATION PEFA 2022

Par du 14 janvier 2022 0 911 Views

Brazzaville a abrité, du 11 au 12 janvier 2022, sous le patronage de Rigobert ANDELY, ministre des finances, du budget et du portefeuille public, l’atelier de lancement et de formation sur l’appropriation de la méthode d’évaluation du programme d’examen des dépenses publiques et responsabilité financière (Public expenditure and financial accountability – PEFA 2022. La méthode PEFA permet d’identifier et de déceler les forces et faiblesses de la gestion des finances publiques.

Deux jours durant, les cadres venus des régies financières et d’autres administrations publiques et institutions ont été édifiés sur l’évaluation PEFA qui vise entre autres, l’amélioration de l’efficacité de l’aide, la limitation des risques financiers et contribue ainsi au dialogue sur la nécessité des réformes du système de gestion des finances publiques.

Pour la Représentante résidente de la Banque mondiale en République du Congo, Korotoumou Ouattara, le PEFA fournit une vue d’ensemble à 360 degrés de la gestion des finances publiques, avec des évaluations fondées sur des évidences, une méthodologie de notation ainsi qu’un processus de contrôle qualité fournissant une base techniquement solide pour piloter les réformes de la gestion des finances publiques et comprendre où le Congo se situe par rapport aux normes internationales.

Ouvrant les travaux, Rigobert ANDELY, ministre des finances, du budget et du portefeuille public, a indiqué que « Le Congo s’est engagé dans un processus de modernisation des finances publiques, à travers une série de réformes, qui vise la mise en place d’un système de gestion des finances publiques performant, transparent et surtout conforme aux standards internationaux en la matière.

« Une bonne gestion des finances publiques garantit une application stricte des politiques publiques pour l’atteinte des objectifs prévus, notamment le maintien de la discipline budgétaire, l’allocation stratégique des ressources et l’efficacité des services fournis. La condition sine qua non de mesure de la performance dans la gestion des finances publiques est l’existence de bons outils de collecte et d’analyse des résultats », a renchéri le ministre ANDELY.

La formation a été animée par les experts de la Banque mondiale, membres de l’équipe PEFA en présentiel et par visioconférence, dans une approche très interactive et une pleine implication de chaque participant. Les participants ont suivi des communications portant sur la présentation de l’exercice PEFA agile République du Congo 2022, le cadre de mesure de la performance de la gestion des finances publiques, les sept piliers PEFA, leur indicateurs et composantes.

À travers ce cadre PEFA, le gouvernement s’engage à mesurer les progrès réalisés depuis le PEFA 2014 ainsi que de déceler les faiblesses actuelles dans un cadre reconnu et objectif de référence et de bonnes pratiques en matière de gestion des finances publiques.

Clôturant les travaux, au nom du ministre en charge des finances, Hilaire MAVOUNGOU, conseiller au budget du ministre a indiqué que cet atelier marque le lancement de la phase de collecte des données dans les différentes administrations publiques concernées. Une étape qui permettra d’aboutir à l’élaboration du rapport d’évaluation attendu en Juin prochain.

Les participants ont exprimé leur satisfecit à l’issue des travaux. « Nous avons eu l’opportunité de plus approprier la méthode PEFA, afin que nous même en tant qu’administration, nous ayons des connaissances de nos points faibles et de nos points forts pur pouvoir nous améliorer et de mettre en place les procédures qui nous permettrons de passer du budget de moyen au budget programme. » a précisé Bertille MAPOUATA, participante.

Notons que PEFA 2022 présenté, est un format simplifié et accéléré, dans le but de fournir un diagnostic actualisé sur la performance des systèmes de gestion des finances publiques de la République du Congo.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.