Derniers articles
  • Home
  • Ateliers
  • CONGO/FISCALITÉS : Vers l’élaboration d’un plan stratégique de la Direction Générale des Impôts et des Domaines

CONGO/FISCALITÉS : Vers l’élaboration d’un plan stratégique de la Direction Générale des Impôts et des Domaines

Par du 15 janvier 2022 0 753 Views

Brazzaville a abrité, du 11 au 14 janvier 2022, sous le patronage de Ludovic ITOUA, directeur général des impôts et des domaines, l’atelier d’information, de sensibilisation et d’échanges d’expériences sur les recommandations de l’outil d’évaluation de la performance de l’administration fiscale (TADAT) en vue de la rédaction du plan stratégique 2022-2025 de la direction générale des impôts et des domaines (DGID).

Cette étape de Brazzaville a eu pour objectif de recueillir les contributions des cadres et agents de l’Administration fiscale évoluant dans les départements de Brazzaville et du Pool.

L’équipe TADAT conduite par Frédéric NGOLELE, directeur des études et de la prévision à la DGID, a animé entre autres thématiques, la présentation de l’outil TADAT avec ses neuf domaines d’analyse et son système de notation et le projet d’organigramme de la DGID. Les travaux en groupe ont permis aux participants d’échanger et de débattre sur les recommandations TADAT issues du rapport diagnostic de l’administration fiscale congolaise et de procéder aux recommandations susceptibles d’améliorer le système fiscal actuel.

L’appropriation des recommandations de l’outil TADAT, la collectes des contributions dans une approche de complémentarité et de mutualisation de synergie entre les participants ont laissé entrevoir l’engagement à maitriser la norme et du principe TADAT, gage d’amélioration des conditions de travail, de fluidification des opérations fiscales, de fiabilité des mécanismes et la maitrise de l’assiette.

Pour André KEHOUA, représentant le coordonnateur du Prisp à la clôture des travaux, « les résultats auxquels vous êtes parvenus nécessitent la consolidation, la diligence, la précision et la coopération avec tous les acteurs concernés pour une réussite du plan stratégique 2022-2025 de la DGID, préalable à l’atteinte de l’indicateur de résultat du PRISP relatif à la mobilisation des recettes fiscales ».

Le DGID, Ludovic ITOUA entouré des participants après l ‘ouverture des travaux

Clôturant les travaux, Ludovic ITOUA, le directeur général des impôts et des domaines a remercié, d’une part, le partenariat entre la République du Congo et la Banque mondiale et d’autre part, le Prisp pour son appui financier à la tenue de cet atelier. Il a poursuivi son propos en invitant les cadres des impôts et des domaines à plus d’ardeur au travail : « vous venez d’insuffler toute la conviction à appliquer le TADAT en République du Congo pour l’efficience de la dépense publique…Nous donnons rendez-vous à la prochaine étape, qui consiste à élaborer, rédiger le plan d’action stratégique qui marque la volonté de la DGID à marcher résolument vers sa modernisation effective. Soyons donc, chacun dans sa sphère d’activité et de responsabilité, avisés et engagés pour la réalisation effective des recommandations TADAT en République du Congo ».

Signalons que des ateliers similaires ont déjà eu lieu, en janvier 2021, dans le département Pointe Noire, à l’attention des cadres et agents des impôts et des domaines venus des départements de Pointe Noire et du Kouilou, en décembre 2021, à Dolisie pour ceux de la Bouenza, de la Lékoumou et du Niari et, à Ouesso pour ceux venus de la Sangha, de la Cuvette, de la Cuvette Ouest et des Plateaux, en décembre 2021.

L’appropriation des recommandations TADAT permettra d’aboutir à la mise en place d’un plan d’action stratégique intégrant des responsabilités partagées et des indicateurs de performance de l’administration fiscale.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.