Derniers articles
  • Home
  • Articles
  • PRISP/Redevabilité : DES EQUIPEMENTS INFORMATIQUES POUR LE SUIVI BUDGETAIRE PAR LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE

PRISP/Redevabilité : DES EQUIPEMENTS INFORMATIQUES POUR LE SUIVI BUDGETAIRE PAR LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE

Par du 14 août 2022 0 941 Views

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Anatole Collinet MACKOSSO a présidé le vendredi 12 août 2022 à l’hôtel de la Primature, la cérémonie de remise de matériels et équipements informatiques aux cinq organisations de la société civile, sélectionnées par le projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP).

C’est en présence des membres de la Primature, des experts de la cellule de suivi des réformes en matière de la gouvernance, de l’unité de coordination du Prisp conduite par Patrick Valery ALAKOUA, coordonnateur par intérim du Prisp, des membres des OSC bénéficiaires, à savoir, le Forum des jeunes entreprises du Congo, de l’Action Evangélique du Congo (AEP), de l’Association des femmes juristes du Congo (AFJC), de la Commission diocésaine Justice et Paix et de la Fondation NIOSI, que le Premier ministre a remis symbolique le lot des équipements et matériels.

Cette dotation du Prisp, d’une valeur de soixante-treize millions trois-cent soixante-et-un mille trois cent (73 361 300) francs cfa, est composée essentiellement des ordinateurs portables, des ordinateurs de bureau, des écrans HP, des imprimantes laser, des copieurs d’images, des machines à relier, des élévateurs, des haut-parleurs, des vidéos-projeteurs, des tablettes, des clés USB, des antivirus.

Une dotation qui vient à point nommé dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route des OSC sur le suivi budgétaire et de la préparation des missions de suivi physique des projets de construction, réhabilitation et équipement prévus dans les budgets des secteurs de la santé et de l’éducation de la période allant de 2014 à 2019.

 « C’est un travail que nous faisons déjà dans le cadre du suivi de l’exécution du budget de l’Etat. Aujourd’hui, grâce à l’appui de la Banque mondiale à travers le Prisp, ce travail va se poursuivre cette fois-ci avec l’accompagnement et la volonté du gouvernement d’avancer pour plus de transparence dans l’exécution du budget », a expliqué Brice MACKOSSO, de la commission justice et paix.

S’adressant au Premier Ministre, le coordonnateur par intérim du Prisp, Patrick Valery ALAKOUA, a souligné qu’il s’agit « d’un acte de haute portée qui s’inscrit pour améliorer les résultats de développement de notre pays dans un contexte d’amélioration de l’environnement de la gouvernance économique par le renforcement de l’efficacité et la transparence dans la gestion des finances publiques », avant de rassurer le chef du Gouvernement «  de l’accompagnement du PRISP à l’amélioration de la gestion des ressources publiques hors pétrole et au renforcement de la redevabilité en République du Congo. »

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.