Derniers articles
  • Home
  • Articles
  • PRISP/REFORMES : Les parties prenantes des départements du Congo consultées

PRISP/REFORMES : Les parties prenantes des départements du Congo consultées

Par du 10 août 2022 0 1026 Views

Dans le cadre de l’actualisation de l’avant-projet du plan stratégique de la réforme de l’Etat, le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la réforme de l’Etat, Luc-Joseph OKIO a présidé la série des consultations spécifiques dans les départements du Congo.

Ces retrouvailles ont regroupé dans les chefs-lieux des départements de Pointe Noire, de la Sangha, de la Cuvette et des Plateaux, autour des consultants nationaux, les parties prenantes venues des administrations déconcentrées et décentralisées, les représentants des organisations de la société civile et des patronales, dans le but de recueillir les avis et suggestions sur les matrices d’actions proposées

Ces consultations spécifiques qui s’inscrivent dans le cadre de la modernisation de l’administration publique ont permis aux participants de dérouler les thématiques de la rationalisation de l’Etat et de la réforme de la gouvernance territoriale avant de formuler des actions pertinentes afin de contribuer à la consolidation du cadre programmatique de la réforme de l’Etat.

Il était question pour le ministre Luc-Joseph OKIO, « d’intéresser le maximum des parties prenantes afin de s’assurer que le cadre de coordination des réformes à mettre en place, assortie d’un plan d’actions, national, sectoriel et territorial, soit plus inclusif aussi à travers le processus de son élaboration ».

Aux termes de ces consultations spécifiques, les participants ont dégagé leur sentiment de satisfaction d’avoir été associés pour apporter leurs contributions dans l’espoir de voir appliquer toutes les actions proposées. « Si on peut prendre en compte les avis portés sur ce qui ne marche pas dans nos administrations déconcentrées et décentralisées, je crois que nous aurons fait œuvre utile », a souligné un participant.

Pour le ministre Luc Joseph OKIO, « toutes les parties prenantes ont travaillé ardemment avec beaucoup de dévotion et sont arrivées aux résultats qui les satisfont eux-mêmes d’abord et qui seront, par la suite, exploités minutieusement pour avancer dans ce processus. Ce processus a le mérite d’avoir été engagé et a été bien accueilli par les populations des quatre départements visités. Plus 450 personnes ont pris part à ces consultations. Partout, des contributions pertinentes ont été formulées et nous les assurant de leur prise en compte et insertion dans le plan stratégique de la réforme de l’Etat et dans les plans d’action qui suivront », a-t-il souligné.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.