Derniers articles

PRISP/GOUVERNANCE : Démarrage d’exécution du plan d’action de la réforme des finances publiques

Par du 23 avril 2021 0 793 Views

La réunion du comité technique de démarrage de mise en œuvre du plan d’action triennal 2021-2023 de la réforme du système de gestion des finances publiques en République du Congo s’est tenue jeudi 22 avril 2021, en présentiel et virtuel, sous l’autorité du coordonnateur du projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP).

La présente mission s’inscrit dans le cadre des réformes des finances publiques qui visent l’amélioration de l’impact des dépenses publiques sur la fourniture des services à la population.

Cette réunion a permis aux participants, vénus des structures de la chaine budgétaire notamment du cabinet du ministre délégué au budget, de la direction générale de la comptabilité publique, de la direction générale du budget, de la direction générale du plan et du développement et du PRISP, d’examiner et valider les termes de références du consultant international retenu pour la mise en œuvre du plan d’action triennal 2021-2023 de la réforme du système de gestion des finances publiques en République du Congo.

Présentant le cadre de la mission, le consultant international, Rufin BAGHANA, est revenu sur la démarche de cette tâche qui a débuté en 2019 et a abouti en 2020 à l’élaboration du plan stratégique de la réforme des finances publiques 2020-2029 incluant le plan d’action triennal (PAT) sur la période 2021-2023.

Cette mission qui prévoit, en termes d’animateurs, un consultant individuel international en gestion des finances publiques, appuyé du consultant national en comptabilité publique et celui en gestion des investissements publics et fiscalité publique, sera placée sous la supervision du directeur de cabinet du ministre en charge des finances et du coordonnateur du projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP).  L’équipe des consultants exécutera cette tâche en étroite collaboration avec les autorités de la réforme ainsi que toutes les structures impliquées dans la mise en œuvre du PAT 2021-2023 pour une durée de six mois à compter de mai 2021.

Les participants ont également souhaité, dans le sens du cadrage de la mission, de préciser les outils et guides à mettre en place, la réécriture du résultat attendu sur les risques budgétaires d’une part et les risques comptables, d’autre part, ainsi que la connaissance du nouveau cadre juridique issu des directives de la communauté économique d’Afrique centrale (CEMAC) pour l’expérience du consultant international.

Un besoin de développer un leadership interministériel à travers les ministères pilotes s’impose pour une formation des formateurs qui conduiront, par suite, la tâche de dissémination à l’ensemble de l’administration publique.

La note de cadrage indiquera la mise à jour du plan d’action triennal actuel selon un calendrier de rencontres avec les acteurs concernés, et dès l’annonce de la mission du cadre d’évaluation des finances publiques (PEFA), échanger avec les acteurs du cadre de gouvernance PEFA qui joueront un grand rôle dans la poursuite de la réforme.

La note de cadrage intégrant les observations et propositions des participants est attendue avant la fin du mois d’avril 2021.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *