Derniers articles
  • Home
  • Articles
  • PRISP/COMITE DE PILOTAGE – Le comité de pilotage adopte les moyens d’accélération des réformes

PRISP/COMITE DE PILOTAGE – Le comité de pilotage adopte les moyens d’accélération des réformes

Par du 13 mai 2022 0 789 Views

Réuni en sa cinquième session ordinaire le 12 mai 2022, à Brazzaville, sous les auspices de son président, Gervais BOUITI VIAUDO, conseiller du Premier ministre chargé de la gouvernance, le comité de pilotage du projet des réformes intégrées du secteur (PRISP) a examiné tous les dossiers soumis et validé le plan de travail et budget annuel (PTBA) 2022-2023.

Cette session ordinaire a connu la participation Ferdinand-Sosthène LIKOUKA, directeur de cabinet du ministre de l’économie, du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, 1er vice-président du comité de pilotage et des membres du comité de pilotage et des invités conformément au décret n°2018-383 du 11 octobre 2018.

Ouvrant les travaux, monsieur Gervais BOUITI-VIAUDO, Président du Comité de Pilotage a félicité les membres du comité de pilotage pour leur dévouement et engagement dans le suivi de la mise en œuvre des activités du projet et a remercié la Banque mondiale pour son appui vital technique et financier qui permet à la République du Congo d’améliorer la gouvernance du secteur public.

Le comité de pilotage du PRISP a adopté, le plan de travail et budget annuel 2022 et 2023 estimé à la somme de dix milliards cinq cents six millions deux cents quatre-dix-sept neuf cents quinze( 10 506 297 915 ) francs CFA soit huit milliards deux cents vingt millions dix-huit huit cents quatre-vingt-seize mille ( 8 220 018 896 ) francs CFA pour l’exercice 2022 et deux milliards deux cents quatre-vingt-six millions deux cents soixante-dix-neuf mille (2 220 279 019) francs CFA pour l’exercice 2023.

Ce PTBA 2022 a pour enjeux de conduire les projets de la modernisation du système de gestion d’impôts, de la rationalisation des dépenses publiques, de la modernisation de l’administration publique et du renforcement de la transparence et de la redevabilité. Un accent particulier sera mis sur les projets essentiels de digitalisation notamment l’amélioration du système de gestion de l’administration fiscale (E-TAX), la poursuite du raccordement des centres des impôts à la fibre optique inter-administration (FIA), la mise à jour du Datacenter de Brazzaville, la poursuite de l’installation des panneaux solaires à Brazzaville et à Pointe noire, la mise en  place  du registre des agents civils de l’État et du système intégré de gestion de ressources humaines de l’État (SIGRHE).

Une vue des participants

Outre le PTBA 2022-2023, le comité de pilotage a validé le plan de passation de marché exercice 2022, le rapport d’exécution du projet exercice 2021 ainsi que le rapport 2021 de l’audit interne. Le comité de pilotage a recommandé la mise en œuvre des recommandations du rapport d’audit pour améliorer la performance du projet, la tenue des rencontres stratégiques au niveau des décideurs pour certains dossiers bloquants.

Notons cette cinquième édition a connu la présence de l’équipe de la Banque mondiale, conduite par Ousmane DEME, chargé de projet et Fabienne MROCZKA, Co-chargée du projet.

La clôture du PRISP interviendra le 31décembre 2023, et le président du comité compte, clôturant les travaux a invité les membres dudit comité à murir la réflexion pour des discussions avec la Banque mondiale pour obtenir la possibilité d’un PRISP de deuxième génération afin de finaliser les réformes engagées et atteindre les résultats escomptés.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.