Derniers articles
  • Home
  • Articles
  • PRISP/REFORMES : LA COURS DES COMPTES ET DE DISCIPLINE BUDGETAIRE ENGAGEE A SE DOTER D’UN CODE DE DEONTOLOGIE

PRISP/REFORMES : LA COURS DES COMPTES ET DE DISCIPLINE BUDGETAIRE ENGAGEE A SE DOTER D’UN CODE DE DEONTOLOGIE

Par du 24 octobre 2021 0 903 Views

Les cadres de la cour des comptes et de discipline budgétaire (CCDB) se sont retrouvés en atelier à Kintélé, au nord de Brazzaville, du 20 au 23 octobre 2021, pour la finalisation du code de déontologie de cette institution de contrôle des finances publiques. Organisé par le projet des réformes intégrées du secteur public (PRISP), cet atelier a permis à la CCDB de finaliser le dispositif de déontologie uniformisé aux règles déontologiques et éthiques applicables aux membres et personnels dans le but de diffuser les valeurs éthiques en faveur des comportements et pratiques exemplaires.

Cet atelier de finalisation du code de déontologie s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la de la composante transparence et de la redevabilité du PRISP.

Charles Emile APPESSE, 1er Président de la Cour des Comptes et de Discipline Budgétaire

Ferdinand DOUKAGA KWANDA, Coordonnateur du PRISP

C’est monsieur Charles Emile APPESSE, premier président de la CCDB , qui a ouvert les travaux, le mercredi 21 octobre 2021,  en présence des ministres, Aimé Ange Wilfrid BININGA , ministre de la justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones, Ghislaine Ingrid EBOUKA BABACKAS, ministre de l’économie, du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ludovic NGATSE, ministre délégué auprès du ministre des finances et du budget, chargé du budget, du président de la commission économie et finances de l’Assemblée nationale, des présidents de la haute autorité de lutte contre la corruption (HALC) et de la  commission nationale de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques,  du coordonnateur du PRISP, cadres et agents de la CCDB.

Pendant quatre jours, les participants ont travaillé d’arrache-pied pour examiner, de manière approfondie, le projet de code en apportant des contributions sur l’ensemble du document, analyser les concepts, les principes et les règles fondamentales susceptibles de créer une ambiance de travail au sein de la cour des comptes, permettant ainsi, de hisser la qualité des travaux conformément aux normes internationales de contrôle de finances publiques.

Les participants ont estimé que le projet de code finalisé est conforme aux normes internationales des finances publiques ISSAI 130 car reposant sur les valeurs fondamentales d’intégrité, d’indépendance, de compétence, de professionnalisme et de transparence. Ils ont recommandé sa validation en assemblée générale de la CCDB et la mise en place d’un comité éthique chargé de suivre la mise en œuvre de ce code de déontologie.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.