Derniers articles
  • Home
  • Articles
  • PRISP/REDEVABILITE : CINQ ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE DETERMINEES AU SUIVI DES INVESTISSEMENTS PUBLICS

PRISP/REDEVABILITE : CINQ ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE DETERMINEES AU SUIVI DES INVESTISSEMENTS PUBLICS

Par du 2 juillet 2022 0 995 Views

Les représentants des cinq organisations de la société civile ont participé du 27 juin au 1er juillet 2022 à Kintélé, à l’atelier de préparation sur les investissements publics dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Cet atelier avait pour objectif de préparer les représentants des organisations de la société civile à la maitrise des différentes classifications de la nomenclature budgétaire de l’Etat et des outils et applications utiles à la collecte des données sur les infrastructures dans le secteur de la santé et de l’éducation financées dans les différents budgets.

Pendant cinq jours, les participants venus de la commission diocésaine justice et paix de Pointe Noire (CJP), du Forum des jeunes entreprises du Congo (FJEC), de l’Action évangélique pour la paix (AEP), de la Fondation NIOSI et de l’Association des femmes juristes du Congo (AFJC) ont été édifiés sur l’outil de géo capacitation Kobotoolbox, la nomenclature budgétaire, l’élaboration des récapitulatifs des projets ciblés en fonction du secteur, exercice et zone de couverture, la validation des fiches de suivi et mise au point sur la stratégie de déploiement des énumérateurs sur le terrain, la budgétisation des missions de collecte des données. Ces thèmes ont été animés par des facilitateurs venus de la direction générale du budget, de l’institut national de la statistique et de la Banque mondiale.

Ouvrant les travaux au nom du conseiller spécial du premier ministre chargé de la gouvernance, Patrick Valery ALAKOUA, coordonnateur par intérim du PRISP a souligné que « cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la sous-composante 3.2 du Prisp relative à l’appui à la redevabilité social et à l’engagement citoyen.

Il s’agit « de la préparation des énumérateurs aux missions de suivi physique des projets de construction, réhabilitation et équipement prévus dans les budgets des secteurs de la santé et de l’éducation dans la période de 2014, à 2019. » a-t-il indiqué.

Le rôle principal des cinq organisations de la société civile retenues dans le cadre de la convention de partenariat avec le Gouvernement de la République à travers le PRISP reste le suivi l’exécution du budget de l’Etat.

A l’issue des travaux, les participants ont harmonisés et validés tous les documents de base en vue du déploiement sur le terrain dans les semaines qui suivent.

Mieux, la question de la gouvernance intègre les préoccupations des OSC dans l’accompagnement du gouvernement au niveau de la population pour l’effectivité de la redevabilité, leurs représentants des OSC viennent, une fois de plus, grâce à l’appui de Prisp, de se doter des capacités nécessaires à la bonne réalisation de leurs missions de suivi de l’exécution budgétaire.

Raymond NTI

Responsable communication du PRISP

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.