Derniers articles
  • Home
  • Ateliers
  • ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES POINTS FOCAUX, EXPERTS ET PERSONNEL DU PRISP SUR OUTILS DE GESTION DE PROJET

ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES POINTS FOCAUX, EXPERTS ET PERSONNEL DU PRISP SUR OUTILS DE GESTION DE PROJET

Par du 5 octobre 2019 0 403 Views

Former les points focaux, experts et personnel du Projet des reformes intégrées du secteur public (PRISP) pour une meilleure appropriation des outils  de gestion de projet  et à la maitrise du contenu et de la stratégie dudit projet  afin d’améliorer leur niveau de participation à sa mise en œuvre et à l’atteinte des résultats, tel était l’objectif affiché à l’atelier de renforcement des capacités des bénéficiares du PRISP tenu du mercredi 02 au jeudi 03 octobre  à Brazzaville.

Placé sous le patronage de madame le ministre du plan, de la statistique et de l’intégration régionale, l’ouverture des travaux de atelier, organisé par le Projet des réformes intégrées du secteur public, a été présidée par Ferdinand-Sosthène LIKOUKA, Directeur de cabinet de  madame le ministre en charge du plan le mercredi 02 octobre.

L’atteinte des résultats escomptés nécessite  une implication accrue des bénéficiaires du projet ainsi que le personnel de l’unité de coordination. Dans ce contexte, la tenue de cet atelier de renforcement des capacités, dont l’organisation a été fortement souhaitée,  était une opportunité offerte aux participants de mieux s’imprégner du contenu et la stratégie du Projet.  Il visait à « … permettre aux participants d’acquérir des connaissances leur permettant de caractériser le contenu du projet et ses modalités d’intervention ; de maîtriser les outils de mise en œuvre du projet, la méthodologie de planification des activités, d’évaluation et de rapportage des activités du projet ».

A noter que le Projet des réformes intégrées du secteur public dont la durée de mise en œuvre s’étend sur cinq ans (2017 – 2022) est un outil important d’accompagnement du Gouvernement congolais qui permettra de corriger les faiblesses dans la gestion des ressources  publiques grâce aux réformes sectorielles  et au financement entier de la Banque mondiale. A travers cette assistance, le Gouvernement entend renforcer les capacités des institutions publiques pour accroitre l’efficacité  et l’efficience de l’action publique.

Au cours des travaux de cet atelier, les participants ont été édifiés sur plusieurs aspects de mise en œuvre du projet présentés par l’expert national Bernard OLLOY , notamment la notion de projet, le contenu du PRISP et ses modalités de mise en œuvre ; les outils de gestion du projet ; le cadre logique; l’élaboration du  plan de travail et budget annuel (PTBA), le plan de passation de marché, le suivi-évaluation, le rapportage et les cas pratiques. Les participants ont également suivi des communications sur le rôle du système intégré de gestion des finances publiques (SIGFiP).

Clôturant les travaux Jean NGOULOU, Coordonnateur du PRISP a précisé, selon la démarche pédagogique qui s’impose, qu’il faut passer à l’appropriation des outils utilisés par le projet et tenir compte des préoccupations qui proviendraient des structures bénéficiaires pour faire avancer le PRISP.

Raymond NTI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *